Vous souhaitez devenir un distributeur SYNQ ? Contactez nous pour recevoir plus d'informations. Accédez à la page contact.
Accueil Info produit Faits sur les produits Tissus Tissus imperméables

Imperméabilité et respirabilité

Comment rester sec en travaillant sous la pluie ?

Si vous travaillez dans des conditions humides, il vous est essentiel de rester sec pour que vos performances ne soient pas affectées par la météo.

Pour rester sec, votre veste doit évidemment vous protéger de l’eau extérieure (de la pluie, de la neige ou même de la rosée ou de l’humidité) et l’empêcher de s’infiltrer dans le vêtement.

En même temps, il est aussi important que les vapeurs d’eau générées à l'intérieur du vêtement suite à la transpiration soient aussi évacuées. Vous pourrez ainsi rester sec et éviter la moiteur et l’humidité qui ne sont jamais loin si la transpiration ne peut pas être évacuée. La respirabilité de votre tissu revêt dès lors une importance capitale dans ce processus.

Mon vêtement de travail est-il imperméable ?

Si vous cherchez un vêtement pour vous protéger de la pluie au travail, vous devez bien comprendre la différence entre un tissu imperméable et un vêtement imperméable.

Tissu imperméable

Dans le premier cas, le tissu fournit lui-même déjà une protection contre l’eau extérieure, par exemple par le biais d’une membrane.

Comment mesurer l’imperméabilité d'un tissu ?

L’une des méthodes de test pour déterminer le niveau d’imperméabilité d’un tissu s’appelle le test de pression hydrostatique. Il mesure la quantité d’eau qu’un tissu peut supporter à un certain niveau de pression avant que de l'humidité parvienne à s’infiltrer dans le tissu. Les résultats sont exprimés en mm. Plus le résultat est élevé, plus vous pouvez travailler longtemps sous la pluie.

Les vestes de pluie SYNQ certifiées EN 343 présentent une colonne d’eau d’au moins 12 000 mm. Pour vous donner une indication, vous serez protégé contre des précipitations moyennes pendant plusieurs heures. Les vestes hardshell et les vestes softshell à trois couches de SYNQ atteignent un résultat de 20 000 mm et plus au test de la colonne d'eau. Leur tissu résiste dès lors à la pénétration de l'eau, même dans les conditions les plus extrêmes ou pendant de longues périodes.

Vêtement imperméable

Pour celui-ci, à la fois le tissu est imperméable, mais les coutures du vêtement sont également scellées avec un ruban imperméable de sorte que l'eau ne puisse pas s'infiltrer. L'entièreté du vêtement est donc imperméable.

Avec ces informations, la réponse à la question suivante prendra tout son sens : 

« Quelle est la différence entre une veste softshell et une veste de pluie ou une veste shell ? »

Une veste softshell à trois couches dispose d'un tissu imperméable grâce à sa membrane. Cependant, une veste softshell n'est généralement pas équipée de coutures étanchées. Le tissu résistera dès lors à la pénétration de l'eau, mais l'eau finira par s'infiltrer à travers les coutures si vous travaillez sous la pluie pendant une période prolongée. Contrairement aux vestes de pluie et aux vestes shell, qui sont équipées de coutures étanchées. Celles-ci sont donc des vêtements imperméables.

Les vestes softshell à trois couches sont des vêtements de travail idéaux si vous recherchez une couche extérieure flexible et élégante qui protège contre la pluie. Mais si vous prévoyez de travailler dehors avec un mauvais temps pendant une période prolongée, vous devriez sans aucun doute privilégier une veste de pluie ou une veste shell certifiée EN 343.

"Imperméable", vraiment ?

Le terme « imperméable » peut être un peu trompeur. Nous venons d'expliquer que l'imperméabilité d'un tissu est testée en mesurant la quantité d'eau que le tissu peut supporter avant de laisser l'humidité s'infiltrer. Quand nous parlons de tissu imperméable, cela ne veut donc pas dire que l'eau ne pénétrera jamais dans le tissu. Sinon, nous aurions comparé nos vêtements à des sachets en plastique par exemple et personne ne voudrait travailler en portant cela, n'est-ce pas ? Vous pouvez retrouver plus d'informations sur la respirabilité ci-dessous.

Hormis cela, il existe de nombreuses méthodes de test pour déterminer la colonne d'eau d'un tissu, avec des niveaux de pression hydrauliques différents par exemple, ce qui mène à des résultats différents. Il est important de garder ces informations à l'esprit au moment d'évaluer les différentes vestes de pluie et leurs niveaux de performance.

Tissu imperméable + coutures étanchées = vêtement imperméable

Si vous avez besoin d'un vêtement imperméable, cherchez la combinaison des deux symboles :

  • tissu imperméable

  • coutures étanchées

Comment mesurer la respirabilité d'un tissu ?

Comme vous le savez, à la fois la résistance à l'eau du tissu est importante, mais sa respirabilité est également essentielle pour rester sec tout au long de la journée de travail.

Afin de déterminer le niveau de respirabilité d'un tissu, vous devez définir sa capacité à laisser s'évacuer la vapeur d'eau générée par la transpiration de votre peau et à transpercer le tissu.

Le niveau de respirabilité des vestes de pluie qui sont certifiées EN 343 est mesuré avec l'unité RET, qui fait référence au degré de résistance du tissu au passage de la vapeur d'eau. Plus ce niveau est faible, moins le tissu sera résistant et plus il sera respirant.

Vous voulez connaître le niveau d'imperméabilité et de respirabilité d'une veste spécifique ?
Consultez les informations élaborées sur la page de produit de votre veste.